Espace membre
Connexion

La médiation en 12 points

La médiation est un autre moyen de régler les conflits. Elle est un des Modes Alternatifs de Règlement des Différends (MARD), fondés sur la recherche d’un accord entre les parties.

La médiation s’adresse à toute personne, entreprise, association, collectivité souhaitant dépasser, par le dialogue et l’écoute, un conflit, un différend, une difficulté relationnelle ou une rupture.

Qu’un Juge ait ou non déjà été saisi, il est toujours possible de recourir à la médiation à l’initiative des parties ; seule sa dénomination change : elle est conventionnelle avant tout procès et judiciaire dès lors qu’un juge est saisi.

Les médiateurs de MEDIATION PICARDIE sont formés aux techniques de communication et de médiation.

Avocats de profession, ils ont une grande connaissance du monde du droit et des procédures judiciaires ; membres de professions règlementées, ils garantissent, par leur déontologie, le respect de règles impératives et présentent des compétences complémentaires.

Le médiateur est un facilitateur des expressions, garant du processus de médiation dont les parties sont les actrices.

Neutre et impartial, le médiateur n’est ni un juge, ni un arbitre ; il ne tranche pas. Ce sont les parties qui, au fur et à mesure de l’avancée du processus, construisent elles-mêmes leur solution.

Cette solution est unique, sur-mesure. Elle permet de se projeter dans l’avenir et de lui permettre d’évoluer au gré des événements susceptibles de se présenter.

La médiation est soumise au principe de confidentialité. Les constatations du médiateur, les déclarations recueillies au cours de la médiation ne peuvent être divulguées aux tiers, ni invoquées ou produites dans le cadre d’une instance judiciaire ou arbitrale sans l’accord des parties.

L’accord de médiation, rédigé par les parties ou par leurs avocats respectifs lorsqu’elles en sont assistées, ne peut être remis en cause ; il doit être exécuté. Il peut être homologué par un juge.

La médiation permet d’obtenir rapidement une solution au litige et évite une procédure longue, coûteuse, chronophage et énergivore.

Forfaitaires ou horaires, les frais de la médiation sont répartis amiablement ; ils peuvent être, pour tout ou partie, couverts par une assurance de protection juridique.